LES SPLENDEURS DE L’OPERA GARNIER (Jeudi 15 novembre 2018)

Opera garnier

 

Créé en 1861 sur demande de Napoléon III, Charles Garnier, jeune architecte peu connu, entreprend la construction d’un « nouvel opéra » dans le quartier haussmannien de Paris, qui est, à l’époque, le plus courtisé. Il est inauguré en 1875. L’Opéra Garnier est fréquenté par la grande bourgeoisie qui soutient la politique de Napoléon III.

-          Le faste de ce lieu,

-          Les galeries ornées de peintures et de mosaïques,

-          L’extraordinaire escalier de marbre aux marches réalisées façon « vagues » afin de permettre à ces dames richement vêtues de monter sans se soucier de la longueur de leur robe,

-          La salle de spectacles, dont la disposition des places, selon leur catégorie (les messieurs d’un côté, les dames de l’autre) a été conçue pour « voir » mais surtout pour « être vu »,

-          Le fameux lustre de cristal et de bronze pesant 8 tonnes et possédant 340 lumières,

-          L’auditorium dont le plafond a été réalisé par Chagall

Toutes ces magnificences en font le plus grand et le plus beau théâtre du monde.

Après cette visite prestigieuse nous allons déjeuner.

A la fin du repas une surprise nous attendait. Nous visitons le musée Fragonard, univers du parfum, vieux de 300 ans. On nous présente une remarquable collection de flacons datant du Moyen Age à nos jours, un orgue à parfum nous surprend avec son répertoire de 350 effluves naturelles, on découvre aussi, avec étonnement, que ce lieu a été il y a bien longtemps, un vélodrome et un théâtre.

Notre journée bien remplie se termine et nous rentrons sur l’Isle Adam avec dans la tête le faste de l’Opéra et les effluves de parfum.

J’espère que vous garderez un bon souvenir de ce moment parisien.

A bientôt.

Bien cordialement.

Jacqueline.

 

Musee du parfum fragonard

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire