VIOLETTES IMPERIALES - le dimanche 9 Avril 2017

Gallery590x400 violettes imperiales

Avant de nous plonger dans  la vie amoureuse de la jolie petite marchande de violettes une surprise nous attendait : Nous allions jouer au casino. Qui n'a pas au moins une fois souhaité faire "sauter la banque" et pouvoir réaliser ses rêves les plus fous ?

Nos illusions passées, nous partons pour l'Espagne où nous attend Violetta. Nous sommes en 1852, cette jeune et jolie marchande de fleurs, issue d'un milieu modeste est follement éprise du Comte Juan d'Alcaliz. Leur amour est réciproque mais hélàs pour les tourtereaux la comtesse souhaite une union plus noble et plus ambitieuse pour son fils qu'elle promet à une jeune fille de bonne  famille. Leur idylle semble bien compromise. 

Après  maintes péripéties, en chansons comme il se doit, c'est sur un tableau final plein de gaieté et d'allégresse, avec de jolies chorégraphies et de beaux costumes, que la force de leurs sentiments finira par triompher.

Acceptez toutes et tous ces bouquets de violettes pour ensoleiller vos journées.

A bientôt pour partager d'autres moments sympas.

Bien cordialement, Jacqueline LAFFONT.

Ajouter un commentaire